De l'art du copier/coller

Publié le 18 Mars 2008

Ciseaux.jpgParfois, il m'arrive de travailler avec des attachées de presse qui ont suivi bon nombre de formations, qui ont tout vu, tout connu, bref, qui maîtrisent parfaitement le « métier d'attachée de presse ». Mais étonnamment, il ne s’agit pas vraiment de celui que je pratique et que j’estime. Le métier d’attachée de presse que je respecte, c'est celui qui respecte le journaliste, qui l'accompagne dans son travail d'investigation. Celui qui consiste à donner des informations qui lui permettront de mener son enquête, de juger de l'intérêt et de la pertinence pour ses lecteurs de l’information transmise par l’attachée de presse. Ce métier là est loin de la pratique du copier/coller, celle (terrible) qui consiste à mettre un petit résumé en fin de communiqué pour que le journaliste puisse le reprendre tel que, en usant de cette merveilleuse pratique du copier/coller (Ctrl C/Crtlv, c’est encore plus simple!). Quelle estime pour les journalistes… Il faut leur faciliter le travail, soit, mais c’est accorder peu de considération à leur capacité de mener eux-mêmes leur propre réflexion ! Je crois que le vrai malaise est là : il faut que les attachées de presse arrêtent de vouloir se substituer aux journalistes. Notre rôle consiste à aider les journalistes à accéder à l’information qu’ils recherchent, non à leur tenir la plume (plus exactement la souris). Difficile de travailler dans l’ombre, je l’avoue, mais il tient à chacun de tenter sa chance dans le monde prestigieux de la presse.
 

Tags:

 

Rédigé par sandrine charpentier

Publié dans #Relations Presse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bellet 28/08/2008 19:46

et vive le Duplicate Content !!! Les moteurs de recherche apprecient pas beaucoup ces methodes.

Nic 06/04/2008 17:35

Bien vrai.Je n'ai jamais fait le petit résumé de fin de communiqué mais il faut dire que certains journalistes ne font vraiement pas d'effort et entachent cette belle profession.

sandrine charpentier 07/04/2008 10:14



Hi Nic, heureuse de me sentir moins seule devant l'art du copier/coller qui est maintenant prôné par les spécialistes des RP lors de formations de renom ! Comment lutter ? Je ne vois qu'une
solution : inviter nos journalistes à se liguer contre l'art de les prendre pour des cerveaux vides de contenus... et "copier/collables" à souhait.