5 règles à connaître pour mettre le social media au service des Relations Presse

Publié le 16 Mai 2014

Le web social n’est pas qu’un repaire de locats, de selfies et d’opinions très personnels sur la musique ou la politique. Il existe des moyens particulièrement utiles pour adopter une véritable stratégie Social Media, au service de vos relations presse.

Vous trouverez ci-dessous une liste de 5 conseils pour faire du web social, un atout complémentaire à vos outils RP plus traditionnels.


Règle numéro 1 : soyez bref, évitez d’être ennuyeux

L’ennuyeux n’a pas sa place sur le web social.

Publier un communiqué de presse « traditionnel » sur un réseau social est la dernière chose à faire. Mieux vaut adapter votre annonce dans un registre plus humain, propre à chaque réseau social, de façon à attirer l’attention de votre audience.

Sur Twitter, présentez en quelque 100 caractères (rappelez-vous d’en conserver pour votre lien) votre information de manière attractive, avec un angle interpellant pour les personnes qui vous suivent.

Trouvez une image pertinente pour l’inclure dans des posts Pinterest ou Instagram. Faîte une mini-vidéo pour la relayer sur Vine. Même si sur certains réseaux sociaux vous pouvez publier des textes assez longs, tels que Facebook ou Tumblr, ne publiez pas de communiqué de presse. C’est le flop assuré.

Retravaillez-le sans jargon professionnel, retenez uniquement les phrases qui font sens, celles qui peuvent interpeller et mettez vous dans la position de celui qui transmet une information à un ami (tout en s’assurant d’un discours en accord avec les valeurs de votre client).


Règle numéro 2 : soyez percutant

Autrefois, au temps ou le social média n’existait pas, les experts des relations presse envoyaient des emails, des fax, passaient des coups de fil aux journalistes de leur réseau et indiquait que leurs clients se tenaient disponibles pour répondre à leurs questions.

Ajourd’hui, nous entrons dans une nouvelle ère : celle du newsjacking.

Cette tendance consiste à concevoir un contenu éditorial qui servira votre actualité, de manière à être largement repris par les médias et partagé sur le web social. Un bon exemple serait celui d’Hillary Clinton, qui a posté des tweets humoristiques pendant le Super Bowl .

Quelques recommandations supplémentaires : publiez votre actualité sur une newsroom, avec un Social Media Press release, relayez votre actualité sur votre blog agence, avec votre propre analyse, tweetez-la en utilisant un hashtag adapté, envoyez une alerte en temps-réel aux médias, tenez une conférence de presse live ou virtuelle, et contactez directement une fine sélection de journalistes qui peuvent être intéressés.


Règle numéro 3 : soyez au service de la communauté

Facebook ou Twitter sont là aussi pour tisser des liens avec les journalistes clés de votre secteur.

Plutôt que de les contacter en leur clamant le fait que vous avez une super actu à leur présenter, stratégie qui risque de vous faire passer en indésirable dès le premier contact, je vous conseille d’être à l’écoute et au service des journalistes.

Un bon moyen de faire parler de votre actu est de se placer dans l’optique de rendre service plutôt que d’attendre un retour systématique de la part des journalistes.

Trop souvent, on est dans une démarche où l’on attend du journaliste qu’il publie notre information, plutôt que de penser à ses besoins et à son lectorat et à la façon dont on pourrait l’accompagner dans la construction de ses articles ou chroniques.


Règle numéro 4. Attention à votre utilisation de Facebook

Facebook est un réseau "particulier" quand il s’agit de l’utiliser à des fins de relationnel, sur un plan professionnel.

Entre les photos personnelles publiées avec pour commentaire « je suis chez McDo», les témoignages de soirées entre copains et les ambiances en famille avec les enfants, quelques relais d’actualités et d’informations professionnelles, difficile de bien gérer l’interaction dans un but purement professionnel.

L’erreur première à ne pas commettre : demander en ami un journaliste que vous ne connaissez pas dans la « vraie » vie. Idem quand il s’agit d’un blogueur.

Facebook reste un réseau d’amis, d’échanges plus axés sur le plan personnel, quand il ne s’agit pas de pages de marques à vocation plus commerciale.

Aussi, il s’agit là d’entretenir des liens plus personnels, qui peuvent parfois servir votre relation avec les quelques journalistes privilégiés que vous suivez.


Règle numéro 5 : agissez en temps réel

Chaque fois que cela vous est possible, avec l’aide votre équipe RP, répondez directement en cas d’urgence. Parfois, des crises arrivent même pour les sociétés les plus exemplaires.

Quand la crise survient, il est important d’activer tous les leviers pour que les médias puissent vous joindre et être tenus informés, en temps réél. Rien de pire qu’une équipe qui répond aux abonnés absents.

Les crises les plus mal vécues ces derniers mois sont celles ou les sociétés n’ont pas réagit assez rapidement sur Twitter aux demandes des followers. Les médias se sont emparés du sujet pour relayer les manquements de ces marques sur la bonne gestion de leur crise sur les réseaux sociaux.

Quelques exemples ici :

Findus, une crise mal maîtrisée 

Bad practice et cas British Airways 

Nutella et l’huile de palme : les internautes s’emparent du sujet

D’autres encore sur le blog de F. Cavazza 

Quelques recommandations complémentaires :

Le social média est un espace de parole public. Vos fans et vos followers ont le droit de faire des commentaires négatifs. C’est à votre société de répondre à ces critiques et de les positiver pour qu’au final, l’échange soit en votre faveur.

Faites une veille précise de votre activité sur les réseaux sociaux et répondez aux tweets, aux mentions, aux commentaires sur la société, dans les délais adaptés. Le social media est avant tout du temps réel ! On attend de vous une forte réactivité.


Règle numéro 6 : Soyez « video-compatible »

Youtube fonctionne bien pour relayer vos campagnes de relations presse, notamment sur des sites « tech » tels que Gizmodo, Tech Crunch, Yahoo Tech. Il y a quelques règles de base à respecter pour que celles-ci soient partagées : qu’elles soient engageantes, pertinentes en matière d’angle et réalisées de manière professionnelle.

Mashable propose un excellent guide de Youtube destiné aux Professionnels des RP.

 

J’espère que ces quelques règles d’utilisation du web social sauront vous inspirer pour vos prochaines campagnes. Oui, le métier des RP se digitalise, il prend en compte les nouveaux espaces d’influence du web social. Et c’est un état en constante adaptation. Aujourd’hui, il faut pouvoir disposer de véritables compétences en stratégie digitale et savoir mixer correctement les canaux d’expression à notre disposition pour mieux faire entendre et résonner les messages de nos clients. 

Rédigé par sandrine charpentier

Publié dans #Relations Presse

Repost 0
Commenter cet article