De l’utilité du communiqué de presse !?

Publié le 12 Octobre 2012

Fotolia_31966952_XS--1-.jpg
Les communiqués de presse ont-ils encore le pouvoir d’interpeller les journalistes ?
 
OUI BIEN SÛR,  quand il s’agit d’une information stratégique, MAIS BEAUCOUP MOINS quand il s’agit de faire un coup de com !
Ce n’est pas le premier billet sur ce sujet, on sait bien que le communiqué, de tout temps, n’a toujours été qu’un petit maillon de la relation entre l’attachée de presse et le journaliste. Le communiqué doit donner une information factuelle et n'a pour seule raison d'être de faire en sorte que le journaliste décroche son téléphone…
C’est ce qu’on nous apprend aux balbutiements de nos formations en relations presse !
C’est aussi un euphémisme de dire que les journalistes sont inondés de communiqués, les réseaux se démultipliant, ce sont autant de portes ouvertes pour le consultant RP d’entrer en contact avec ceux qui font l’actualité : courrier, fax, mailing, Facebook, Twitter, Google +…
Notre communiqué sera-t-il lu ? Vu ? Rien de moins sûr…
Il reste tout de même un bon moyen de délivrer une information, qui va permettre à l’attachée de presse de prendre contact avec ses journalistes pour leur présenter ses actualités clients et de se lancer dans une véritable démarche d’information.
Mais pourrait-on finalement se passer du sempiternel communiqué de presse ? Ou faut-il l’utiliser avec restriction, n’en faire plu qu’un simple satellite de nos plans d’actions ? Et si le communiqué était banni de l’univers RPLand, s’il n’était plus une référence en soit ?
Pour faire écho à cet excellent billet de Pauline Savary qui se questionne sur l’intérêt RDV presse, quels sont désormais nos référents pour continuer à communiquer efficacement avec les medias ? Des Rp sans RDV et sans CP, est-ce encore des RP ?
De plus en plus désaimés par les clients, par les journalistes et il faut aussi l’avouer, par nous experts des RP, est-il temps de vouer le communiqué de presse aux gémonies ? Faut-il lui préférer des outils de com inventifs, des actions événementielles, qui même si leur message n’est pas plus digne d’intérêt, auront tout de même l’avantage de générer la sympathie de l’inattendu, de réveiller un quelconque intérêt, de rendre l’information attractive ?
Question de créativité, une fois encore, plus que de technique RP… L’effet devient aussi important que le fait, alors reste à le cultiver et à faire évoluer nos pratiques en fonction !
Un exemple ? En voici, en voilà un, tout en images 

Rédigé par sandrine charpentier

Publié dans #Relations Presse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article