Les journalistes en mauvaise posture

Publié le 12 Octobre 2010

Le 11 octobre dernier Patrick Cohen recevait Bernard Tapie dans le 7/9 de France Inter. Les journalistes en ont une nouvelle fois pris pour leur grade (voir interview vidéo sur Dailymotion déjà visionnée autour de 50 000 fois).

A la même heure (voir billet récemment publié sur LePost ici), sur France Info, c’est la saga Mélenchon contre Pujadas (voir la polémique dans les détails ici)qui défrayait la chronique au micro de Nicolas Poincaré.

Et ce n’est pas une première. Il souffle un vent d’agacement contre la presse ces derniers temps.

Dans le Point, Thierry Thuillier, le directeur de l'info du groupe France Télévisions indique "Il y a désormais un droit à l'insulte ouvert dans ce pays, ce qui laisse augurer d'une campagne présidentielle "très agréable" pour les journalistes ». On le voit, les relations entre journalistes et hommes politiques se tendent.

Faut-il ramener ou élargir le débat à un phénomène de société… ? C’est là toute la question. Quelle est la relation qu’entretiennent les français avec les médias et ceux qui font l’actualité ? Ressentent-ils, à l’instar des hommes politiques, un certain agacement envers le 4ème pouvoir ? Les temps sont durs pour la presse qui subit le mouvement  encore incontrôlable des plaques tectoniques de la planète web et qui fait front contre une coalition anti-presse lancée par nos représentants politiques.

Comment réagit-on dans les grands médias ? Est-ce que la tendance à imaginer d’autres relais d’information que les journalistes en est vraiment une ? Tel Direct 8 qui lance le 18 octobre son Nouveau Journal, mêlant actualité et réactivité, et qui propose pour la première fois aux français de participer en amont à la fabrication du JT dans la rédaction de Direct 8… A vos commentaires…

Rédigé par sandrine charpentier

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article