Post révolté

Publié le 3 Décembre 2009

Une fois n'est pas coutume, ce post s'éloigne des humeurs d'une experte des RP sur la com... Enfin, pas tant que ça.
On sait que les médias accordent à la grippe H1N1 une part énorme de leur voix, montrant les dysfonctionnements organisationnels liés aux campagnes de vaccinations nationales. Ces images de personnes concentrées dans une queue interminable, ces enfants pleurant dans le froid, ces espaces d'attente inconfortables... Faut-il oublier l'énorme disposotif déployé pour nous préserver de la grippe H1N1 ? C'est là qu'on se dit que la vie d'un européen vaut très, très cher... Cela me rappelle l'extraordinaire Babel d'Alejandro Gonzalez Inarritu. Déjà on y découvrait combien d'efforts pouvaient être faits pour sauver la vie d'une américaine tandis que des enfants marocains mourraient sans que rien ne bouge. Alors aujoud'hui encore, j'epprouve cette forme de honte profonde en voyant combien de moyens nous sont alloués pour nous préserver d'une pendémie alors qu'à quelques milliers de kilomètres, et toutes les 3 secondes, des enfants meurent sans que nous levions le petit doigt. La rangaine, oui, c'est toujours la même. Mais aujourd'hui, je suis mal à l'aise face à toute cette attention que l'Etat me porte en tant qu'individu. Combien vaut ma vie comparé à celle de cet enfant qui meure de faim au Liberia ?
Et ça, les médias en parlent-il ?

Rédigé par sandrine charpentier

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article