RP : S'INSCRIRE DANS L'ECOSYSTEME

Publié le 18 Avril 2011

Fotolia 22212724 XSLes relations presse sont mortes, vive les relations publics ! Le Syntec RP et son président, Thierry Wellhoff, dans un numéro de Stratégies consacré aux RP, fait le procès d’une appellation  qui n’a jamais vraiment satisfait les professionnels du métier. A l’heure du digital qui modifie en profondeur la communication des entreprises avec ses différents publics d’influence, c’est d’après lui l’occasion de changer d’étiquette et de passer à l’heure des « relations publics ».

Il est en effet temps que notre profession, qui souffre d’une certaine opacité, à laquelle cette appellation « relations publiques » contribue largement, s'inscrive dans une dynamique de communciation plus globale. Des relations publiques, nombre de professionnels se construisent aujourd’hui autour de la relation d’influence, une approche qui fait sens dans un monde où l’objectif est de « faire adhérer » plus que de « faire savoir ».

Les professionnels des RP sont avant tout des experts de la relation d’influence, dans ce sens où ils interviennent pour les marques auprès de leurs publics d’influence qui furent à l’origine les journalistes, les actionnaires, les pouvoir publics… et qui sont aussi désormais les bloggeurs, les fans, les followers, les membres d’un réseau professionnel ou spécialisé.

D’un rôle d’émetteur d’information et de facilitateur de relation, l’expert en relations d’influence a muté. Il conseille les marques sur ses stratégies d’information mais il n’est plus un simple émetteur. Il écoute, partage, échange, en un mot, il interagit dans un monde où les influenceurs sont pluriels et hyperactifs.

Les relations d’influence agissent sur la façon dont les publics de l’entreprise (les publics d’influence) vous s’approprier les messages de la marque. Nos métiers sont à la croisée des chemins, entre les agences digitales, les agences de communication globales, les agences marketing services. Les frontières s’estompent, plus une campagne digitale n’inclut dans ses dispositifs les buzz viraux, relayés par les bloggeurs puis par les médias. Il va nous falloir apprendre à travailler en réseau, nous aussi, agences issues du monde des PR et les autres. Parce que ce qui compte aujourd’hui pour être visible aux yeux du consommateur, c’est « l’interaction des moyens ». C’est être présent là où est le client, sur le Net au travers des sites de contenu, des sites de partage, des blogs, des réseaux sociaux, mais aussi sur les smartphones, sur les Ipad, à la télé, dans la presse… Trouver le bon mix, c’est là que tout l’enjeu. Et dans ce nouvel écosystème, les RP sont un des éléments constituants d’une nouvelle communauté qui agit en interaction avec les autres.

C’est notre capacité à nous connecter à cet écosystème qui aujourd’hui devient déterminant !

Rédigé par sandrine charpentier

Publié dans #Relations Presse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

windows 8 upgrade 10/10/2014 14:10

Marketing is not an easy job. Actually, some people will try to market their things through social media and internet. However, it is difficult to know do this globally. It is not cheap and easy to execute proper way.